Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Suivi, évaluation et indicateurs de biodiversité

Définitions, descriptions et méthodologies

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 juillet 2018

Construire des indicateurs nationaux sur la pollution lumineuse : réflexion préliminaire
Sordello R. (coord.), Amsallem J., Azam C., Bas Y., Billon L., Busson S., Challéat S., Kerbiriou C., Le Viol I., N’Guyen Duy-Bardakji B., Vauclair S., Verny P., UMS PatriNat, Cerema, CESCO, DarkSkyLab, IRD, Irstea, juillet 2018, 48 p.
« L’Unité mixte de Service Patrimoine naturel a engagé une première réflexion dans la perspective de construire des indicateurs nationaux liés à la pollution lumineuse. Ces indicateurs devront permettre d’alimenter l’Observatoire national de la biodiversité (ONB). Ce document constitue une pré-étude qui vise à amorcer un travail sur les indicateurs de pollution lumineuse. » Consultable sur le Centre de ressources TVB
http://www.trameverteetbleue.fr/documentation/references-bibliographiques/construire-indicateurs-nationaux-sur-pollution-lumineuse

Indicators for Monitoring Water, Sanitation, and Hygiene : A Systematic Review of Indicator Selection Methods
Int J Environ Res Public Health. 2016 Mar ; 13(3) : 333. Published online 2016 Mar 17
"Monitoring water, sanitation, and hygiene (WaSH) is important to track progress, improve accountability, and demonstrate impacts of efforts to improve conditions and services, especially in low- and middle-income countries. Indicator selection methods enable robust monitoring of WaSH projects and conditions. However, selection methods are not always used and there are no commonly-used methods for selecting WaSH indicators. To address this gap, we conducted a systematic review of indicator selection methods used in WaSH-related fields."
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4808996/

Valorisation (La) des données écologiques de l’inventaire forestier de l’IGN
SLAK Marie-Françoise, LANDMANN Guy, BENEST Fabienne, Paris : MEDDE - Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie - GIP Ecofor ; Saint-Mandé : IGN, février 2016, 56 p., liens internet, cartes, ann., bibliogr.
"Ce document rassemble des informations précisant la nature des informations écologiques disponibles à l’IGN et leur portée, relativement aux objectifs de l’inventaire forestier et à ceux, plus généralement, des politiques publiques environnementales. Il réunit des exemples de valorisation de ces données pour la production de connaissances. Cette étude porte principalement sur les données identifiées comme données « écologiques » ou, plus largement, « environnementales » par l’IGN."
alnouv00234893.pdf

Guide on production and integration of assessments from and across all scales
ONU - IPBES, février 2016
According to the work programme, the guide is intended to address the practical, procedural, conceptual and thematic aspects of undertaking assessments and to draw on the work of tje task forces and otherexpert groups.
http://www.ipbes.net/sites/default/files/downloads/IPBES-4-INF-9_EN_0.pdf

Approfondissement méthodologique pour l’évaluation de la circularité de l’économie : document de travail
France stratégie, 7 avril 2016
"Ce document de travail complète la Note d’analyse « L’économie circulaire, combien d’emplois ? » par l’approfondissement méthodologique de trois questions clés de l’évaluation de la circularité de l’économie : les indicateurs d’empreinte environnementale ; l’analyse de la productivité matière ; la mesure de l’emploi dans l’économie circulaire."
http://www.strategie.gouv.fr/publications/approfondissement-methodologique-levaluation-de-circularite-de-leconomie
Consulter le document de travail n° 2016-05 : Approfondissement méthodologique pour l’évaluation de la circularité de l’économie : document de travail / Cécile Jolly ; Pierre Douillard
http://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/atoms/files/dt_economie_circulaire_07042016.pdf

Indicateur national de l’érosion côtière
Géolittoral, 29 janvier 2016
Comment l’indicateur est-il construit ? Méthodes envisagées et méthode choisie. Que permet l’indicateur ? Son périmètre d’utilisation et ses limites.
http://www.geolittoral.developpement-durable.gouv.fr/comment-l-indicateur-est-il-construit-r474.html

Le tableau de bord : un outil pour l’évaluation de la gestion
in Guide d’élaboration des plans de gestion des espaces naturels / ATEN, 7 octobre 2015
Au sommaire : Pourquoi un tableau de bord ? A quoi sert-il ? Quels sont les indicateurs du tableau de bord ? Comment le faire vivre...
http://ct88.espaces-naturels.fr/node/1482

Concevoir un bon indicateur : une solution méthodologique
CASF performance, juin 2015
"Cette notion d’indicateurs permet le pilotage de n’importe quelle structure dès lors que l’on en maîtrise le concept et le contenu."
http://casf-performance.fr/index.php?article65/conception-indicateur-methodologie

Un nouveau monde économique. Mesurer le bien-être et la soutenabilité au XXIe siècle
Eloi Laurent et Jacques Le Cacheux.- Odile Jacob, 2015, 250 p.
"Ce livre explique comment ces indicateurs de bien-être et de soutenabilité peuvent servir de boussoles pour de nouvelles politiques et de nouvelles pratiques, et ce à tous les échelons, de la construction européenne à nos territoires. Mesurer, c’est gouverner !"
http://www.odilejacob.fr/catalogue/sciences-humaines/economie-et-finance/un-nouveau-monde-economique_9782738132901.php

Atelier Autour du concept d’Observatoire en environnement - Actes de l’atelier
Thérèse LIBOUREL, UMR Espace-Dev – UM2, Montpellier ; André MIRALLES, UMR TETIS, Irstea, Montpellier ; François PINET, UR TSCF, Irstea, Clermont Ferrand, mai 2015
"Face aux divers enjeux environnementaux et sociétaux, le concept d’observatoire longtemps dévolu à la stricte observation de l’univers évolue et diverses acceptions voient le jour. Quoi qu’il en soit, à l’heure actuelle, ce concept recouvre le domaine des Systèmes d’observation et d’information jusqu’à celui des systèmes d’aide à la décision et appui à la gouvernance. L’atelier "Autour du concept d’Observatoire en environnement" a souhaité confronter des points de vue différents sur : • les verrous essentiels en termes de modélisation (notamment au niveau des échelles de temps et d’espace, du choix des indicateurs) et de mises en œuvre innovantes (réseaux de capteurs, collaboration, interaction, etc.) • les définitions et formalisation de ces observatoires, leur rôle et fonctionnalités (observation, diffusion, suivi, simulation), leur périmètre, leur architecture ainsi que sur des expérimentations relatives à divers secteurs : • observatoire de phénomènes naturels, • observatoires de phénomènes sociétaux (santé, trafic, agriculture, etc.) • et leur apport en termes de difficultés rencontrées, de malentendus entre scientifiques et autres acteurs, etc."
https://www.researchgate.net/publication/279922555_Atelier_Autour_du_concept_d%27Observatoire_en_environnement_-_Actes_de_l%27atelier

Towards a global terrestrial species monitoring program
Dirk S. Schmellera et al.
Journal for Nature Conservation, Volume 25, May 2015, Pages 51–57
During a series of workshops and expert discussions, we identified nine requirements that we believe are necessary for developing and implementing such a global terrestrial species monitoring program. The program needs to design and implement an integrated information chain from monitoring to policy reporting, to create and implement minimal data standards and common monitoring protocols to be able to inform Essential Biodiversity Variables (EBVs), and to develop and optimize semantics and ontologies for data interoperability and modelling.
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1617138115000278

Learning from clinical medicine to improve the use of surrogates in ecology
Philip S. Barton, Jennifer C. Pierson, Martin J. Westgate, Peter W. Lane andDavid B. Lindenmayer
Oikos, Volume 124, Issue 4, pages 391–398, April 2015
"Surrogates are used widely in ecology to detect or monitor changes in the environment that are too difficult or costly to assess directly. Yet most work on surrogates to date has been correlative, with little work on their predictive capacity or the circumstances under which they work. Our suggestion is to revisit and learn from research in the clinical medical sciences, including the causal statistical frameworks available to validate relationships between treatments, surrogate variables, and the outcome of interest. We adapt this medical thinking to ecology by providing a new framework that involves specification of the surrogate model, statistical validation, and subsequent evaluation in a range of spatial and temporal contexts. An inter-disciplinary surrogate concept will allow for a more rigorous approach to validating and evaluating proxy variables, thus advancing the selection and application of surrogates in ecology."
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/oik.02007/abstract;jsessionid=F7A4BC63A6EC4C7F62FBCF91F1D10441.f03t01?systemMessage=Subscribe+and+renew+is+currently+unavailable+online.+Please+contact+customer+care+to+place+an+order%3A++http%3A%2F%2Folabout.wiley.com%2FWileyCDA%2FSection%2Fid-397203.html++.Apologies+for+the+inconvenience.&userIsAuthenticated=false&deniedAccessCustomisedMessage=

Indicateurs de croissance verte pour l’agriculture : Évaluation préliminaire
Études de l’OCDE sur la croissance verte, 12 mars 2015
"Une partie intégrante de toute stratégie de croissance verte est un ensemble très fiable d’outils de mesure et d’indicateurs qui permettraient aux décideurs d’évaluer l’efficacité des politiques, et de mesurer les progrès réalisés dans l’activité économique se déplaçant sur ​​la voie verte. Ces outils et indicateurs, qui devront être fondés sur des données comparables au niveau international, doivent également être intégrés dans un cadre conceptuel et sélectionnés selon un ensemble clairement spécifié de critères.
Ce rapport est une première étape vers l’élaboration d’un cadre pour suivre les progrès sur la croissance verte dans le secteur agricole dans les pays de l’OCDE. L’objectif est d’identifier les statistiques pertinentes, concises et mesurables pour mettre en œuvre le Cadre qui fournit une base commune pour élaborer de nouveaux indicateurs de croissance verte dans le secteur agricole dans les pays de l’OCDE."
https://www.oecd.org/fr/tad/indicateurs-de-croissance-verte-pour-l-agriculture-9789264226111-fr.htm

The Little Green Data Book 2015
Banque mondiale,
https://openknowledge.worldbank.org/bitstream/handle/10986/22025/9781464805608.pdf

France : portrait social
INSEE, 2015
http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/FPORSOC15.pdf

Evaluation environnementales et sociales en Méditerranée
Jean-Roger Mercier, Plan Bleu, 2015
Ce manuel traite des évaluations sociales et environnementales appliquées aux projets, plans, programmes et politiques, outils à la disposition des décideurs, financeurs et acteurs du développement permettant d’intégrer la durabilité dans les décisions publiques et privées majeures pour l’avenir de la Méditerranée.
http://planbleu.org/fr/node/1481

Répartition de la biodiversité en France métropolitaine : une synthèse des Atlas faunistiques
Isabelle Witté et Julien Touroult
Vertigo, n°14-1, mai 2014
"Les atlas de répartition constituent une source de bonne qualité concernant la présence d’espèces selon un maillage géographique régulier. Utilisée généralement pour décrire la répartition des espèces, cette information a rarement été rassemblée dans une étude intergroupe pour tenter de représenter la biodiversité française dans son ensemble. Cet article amorce un travail de valorisation des données issues d’atlas faunistiques consacrés au territoire français. Sept atlas publiés, couvrant au total 507 espèces de vertébrés continentaux et 425 insectes, ont été analysés. Différents indicateurs sont calculés pour chaque maille géographique pour mettre en avant les « hotspots » de biodiversité : la richesse spécifique, la richesse en espèces rares, la rareté relative et un indice de contribution à la biodiversité calculé par optimisation spatiale (logiciel Marxan). De grands ensembles zoogéographiques sont définis par des méthodes d’ordination et de classification. Dix-sept cartes synthétiques illustrent les grands patrons de répartition de la biodiversité française. L’étude est essentiellement descriptive et ne propose qu’une interprétation écologique limitée. La pertinence des différents indices, la représentativité taxonomique et les utilisations de ces cartes dans une perspective appliquée à la conservation et à l’information du public sont discutées."
https://vertigo.revues.org/14645

Linking Indices for Biodiversity Monitoring to Extinction Risk Theory
Conservation Biology, n° 28-6, décembre 2014
"Biodiversity indices often combine data from different species when used in monitoring programs. Heuristic properties can suggest preferred indices, but we lack objective ways to discriminate between indices with similar heuristics. Biodiversity indices can be evaluated by determining how well they reflect management objectives that a monitoring program aims to support. For example, the Convention on Biological Diversity requires reporting about extinction rates, so simple indices that reflect extinction risk would be valuable. We developed 3 biodiversity indices that are based on simple models of population viability that relate extinction risk to abundance. We based the first index on the geometric mean abundance of species and the second on a more general power mean. In a third index, we integrated the geometric mean abundance and trend. These indices require the same data as previous indices, but they also relate directly to extinction risk. Field data for butterflies and woodland plants and experimental studies of protozoan communities show that the indices correlate with local extinction rates. Applying the index based on the geometric mean to global data on changes in avian abundance suggested that the average extinction probability of birds has increased approximately 1% from 1970 to 2009."
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/cobi.12308/full

Pour comprendre... La croissance économique
Insee en bref, novembre 2013
La mesure du PIB et de la croissance obéit à des règles internationales. La définition et les méthodes de calcul du PIB sont établies par l’Organisation des nations unies (ONU) : elles sont les mêmes pour tous les pays. Au sein de l’Union européenne, la définition du PIB est détaillée dans un règlement dont l’application est contrôlée par l’office statistique de l’Union européenne (Eurostat).
http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/insee-bref/pdf/insee-en-bref-PIB-croissance.pdf

Evaluation agri-environnementale et choix des indicateurs : acquis, enjeux et pistes
Bockstaller C., Cariolle M., Galan M-B., Guichard L., Leclercq C., Morin A., Surleau-Chambenoit C.
Innovations Agronomiques, n° 31, juin 2013
"Depuis les années 90, la prise de conscience environnementale et l’émergence du développement
durable a conduit à une demande croissante de moyens opérationnels d’évaluation agri-
environnementale sous forme d’indicateurs. En a suivi une multiplication et un foisonnement d’initiatives proposant des indicateurs et des méthodes d’évaluation basées sur une liste plus ou moins organisée d’indicateurs. Face à cette offre très large, l’utilisateur potentiel peut rester perplexe et s’y perdre. Cela l’amène souvent à un choix contingent à la méthode dont il a entendu parler, disponible dans son environnement professionnel proche, sans qu’il s’interroge nécessairement sur l’adéquation de son choix à ses besoins et questionnements. Cet article présentera successivement les étapes clés dans une démarche de choix d’indicateurs, des éléments sur l’offre disponible pour « dégrossir » le choix, en abordant notamment la question de l’analyse de cycle de vie et de différents types d’indicateurs, et les aides disponibles pour réaliser concrètement un choix. Dans une dernière partie, nous discuterons des questions liées à l’évaluation agri-environnementale à l’aide d’indicateurs, nécessitant un effort de recherche supplémentaire."
http://www.agro-transfert-rt.org/wp-content/uploads/2016/03/Evaluation-agri-environnementale-et-choix-des-indicateurs.pdf

Essential Biodiversity Variables : A global system of harmonized observations is needed to inform scientists and policy-makers
H.M. Pereira, S. Ferrier et al.
Sciencemag, 18 janvier 2013
Reducing the rate of biodiversity loss and averting dangerous biodiversity change are international goals, reasserted by the Aichi Targets for 2020 by Parties to the United Nations (UN) Convention on Biological Diversity (CBD) after failure to meet the 2010 target (1, 2). However, there is no global, harmonized observation system for delivering regular, timely data on biodiversity change (3). With the first plenary meeting of the Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services (IPBES) soon under way, partners from the Group on Earth Observations Biodiversity Observation Network (GEO BON) (4) are developing—and seeking consensus around—Essential Biodiversity Variables (EBVs) that could form the basis of monitoring programs worldwide.
http://cba.fc.ul.pt/about/news/2013/Pereira_Science_PolicyForumDraft.pdf

Indicateurs de biodiversité forestière utilisant la richesse, l’abondance, et la composition en essences : réflexions méthodologiques à propos de leur mise à l’épreuve
Frédéric Gosselin, Revue forestière française n° 5, 2012, pp. 733-739
« La richesse et la pureté en essences sont les deux premiers indicateurs du critère 4 de gestion forestière durable, relatif à la biodiversité. Nous proposons ici quelques réflexions sur l’étape consistant à tester le caractère indicateur de ces deux indicateurs – ainsi que d’autres indicateurs proches. Nous insistons notamment sur l’intérêt potentiel d’indicateurs incluant l’abondance – ici la surface terrière - des essences et sur l’importance d’une approche à la fois écologique (mécanismes, domaine de validité) et quantitative (importance de la relation entre indicateur et biodiversité) pour tester ces indicateurs. »
http://documents.irevues.inist.fr/handle/2042/50660

Les indicateurs de biodiversité forestière. Synthèse des réflexions issues du programme de recherche "Biodiversité, gestion forestière et politiques publiques"
Cécile Nivet, Ingrid Bonhême et Jean-Luc Peyron (coords.), Paris : Gip Ecofor-MEDDE, 2012, 144 p.
« Animée par le Gip Ecofor avec le soutien des ministères en charge du développement durable et de l’agriculture, cette réflexion rassemble des considérations variées, tantôt analytiques, tantôt synthétiques, sur les indicateurs de biodiversité des forêts et au-delà, sur la biodiversité elle-même. Elle donne un aperçu de la variété des approches existantes qui adoptent des points de vue allant de la recherche au développement et jusqu’à la gestion tout en invitant à l’amélioration continue des jeux d’indicateurs. Elle illustre également la nécessité d’élaborer des indicateurs supplémentaires, à différents niveaux et dans plusieurs domaines, qui répondent à des objectifs clairs. »
http://www.gip-ecofor.org/?q=node/824

Indicateurs de biodiversité dans les systèmes agricoles européens
Research Station Agroscope Reckenholz-Tänikon AR, septembre 2012
"Le présent document résume le guide des indicateurs de biodiversité dans l’agriculture issu des résultats du projet de recherche EU FP7 “BioBio–Indicateurs de biodiversité dans les systèmes d’agriculture biologique et à faible niveau d’intrants” (KBBE 227661)".
Au sommaire : Indicateurs de biodiversité dans l’agriculture en Europe, Le projet d’indicateurs BioBio, Etudes de cas BioBio, Le système d’indicateurs BioBio, Pratique : Comment mesurer les indicateurs? Perception de la biodiversité par les parties prenantes, Application au-delà des frontières de l’Europe...
http://www.biobio-indicator.org/summary/sum_french.pdf

Quels indicateurs pour évaluer la biodiversité en ville?
ParisTech, juin 2011
"Dans ce document sont présentés les principaux types d’indicateurs de biodiversité et la pertinence de leur application en milieu urbain. Il n’existe pas un indicateur unique permettant de faire état de toutes les facettes de la biodiversité. C’est pourquoi la combinaison d’indicateurs de diversités taxonomique, phylogénétique et fonctionnelle est nécessaire pour estimer au mieux cette biodiversité."
http://www.chaire-eco-conception.org/fr/content/67-quels-indicateurs-pour-evaluer-la-biodiversite-en-ville

Indicateurs de biodiversité : pour quoi faire ? comment faire ?
Espaces naturels, n° 33, janvier 2011
"...quel que soit l’angle sous lequel l’indicateur sera abordé, il n’est pas une solution absolue pour résoudre la complexité des écosystèmes."
http://www.espaces-naturels.info/archives
http://www.espaces-naturels.info/sites/default/files/revues/dossier33.pdf

Biodivers’été : rencontre entre enseignants, acteurs de terrain et chercheurs sur les indicateurs de biodiversité : les actes, Florac 7, 8 et 9 juillet 2010
SupAgro, juillet 2010
"Les diverses interventions durant le séminaire ont permis de constater que la demande, fréquente, d’avoir des indicateurs agrégés est difficile à satisfaire puisque la biodiversité est, en soi, un élément complexe... La pertinence des indicateurs dépend de la question posée, des échelles spatiales et temporelles considérées... La spécificité des territoires ne doit pas être oubliée dans la construction des indicateurs."
Les actes du séminaire peuvent être téléchargés à partir du site.
http://www.colloque-supagroflorac.fr/2010/wakka.php?wiki=Actes

Revue de littérature sur les indicateurs d’attractivité et de développement durable : vers un indicateur d’attractivité durable
MUSSON, Anne
Géographie, économie, société, Vol. 12, no 2, avr.−juin 2010.− pp. 181−223, tabl., bibliogr., ann.
Dans un premier temps, on analyse les différentes méthodologies de construction des indicateurs d’attractivité et de développement durable à travers leurs aspects techniques et leur capacité à être utilisés politiquement ou à travers la grille de lecture proposée par l’Institut français de l’environnement. Dans un second temps, on met en relief ces méthodologies et leurs caractéristiques préalablement expliquées afin de définir la méthode de construction idéale pour l’indicateur d’attractivité durable. Enfin, il s’agit de déterminer ce que l’on veut mesurer par cet indicateur et quelles finalités lui seront attribuées.
https://www.cairn.info/revue-geographie-economie-societe-2010-2-page-181.htm

Etude de préfiguration d’un Observatoire Régional de la Biodiversité pour le Languedoc-Roussillon. Rapport d’étape II. Bases de réflexion pour la constitution d’un jeu d’indicateurs
Simon Popy, Cemagref, Diren Languedoc-Roussillon, mai 2010, 379 p., bibliogr.
« Ce rapport final propose une base concernant les questions suivantes : - les choix de cadrage du contenu de l’observatoire ; - les possibilités de déclinaison régionale des indicateurs européens et nationaux ; - les dispositifs producteurs de données et d’indicateurs sur lesquels peut s’appuyer l’ORB ; - une synthèse élargie sur les indicateurs par grandes problématiques. Des préconisations sont faites pour la suite de la démarche (hiérarchisation des priorités, scénarios..). »
http://docplayer.fr/10492084-Bases-de-reflexion-pour-la-constitution-d-un-jeu-d-indicateurs-rapport-final.html

An analysis of risks for biodiversity under the DPSIR framework
Laura Maxim, Joachim H. Spangenbergb, Martin O’Connor
Ecological Economics Volume 69, Issue 1, 15 November 2009, Pages 12–23
This paper reviews definitions and uses of the Driving Forces–Pressures–State–Impacts–Responses (DPSIR) framework and argues that it is a relevant tool for structuring communication between scientists and end-users of environmental information, while it is inappropriate as an analytical tool. An apparently deterministic ‘causal’ description of environmental issues inevitably downplays the uncertainty and multiple dimensions of causality inherent in complex environmental and socio-economic systems. Consequently, the paper comõplements and reframes ‘DPSIR’ using a complex system methodology based on the distinction between four ‘spheres’ of sustainability (environmental, economic, social and political) and the analysis of their functioning and relationships. The pair-wise interface aspects are characterised through investigation of the ‘demands’ and ‘supply’ of each sphere relative to the others.
Within the resulting conceptual framework, each of the five D, P, S, I and R concepts are specified, for application in integrative analysis of relationships between policy, society, economy and biodiversity in one of the world’s largest European integrated research projects on biodiversity (ALARM).
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0921800909001207

Suivi de la situation de la France au regard des indicateurs de Lisbonne
DUTHILLEUL (Anne)
France. Conseil économique
Paris : Les éditions des Journaux Officiels, 30 mars 2009
Le Conseil économique, social et environnemental s’investit de façon régulière dans le suivi de la stratégie de Lisbonne par laquelle, en 2000, l’Union européenne s’est fixé pour objectif de devenir d’ici à 2010 "l’économie de la connaissance la plus dynamique du monde".
Cette communication dresse un état de la situation de la France mis à jour fin 2008, au regard des 14 indicateurs structurels de la "Liste restreinte" arrêté par le Conseil européen. Ses cartes et graphiques offrent un panorama statistique sur la situation respective des 27 Etats membres et leur évolution, en ajoutant un coup de projecteur sur l’emploi et l’environnement.
CDU 76844
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/074000202/

Systèmes de suivi des pêches fluvio-estuariennes pour la gestion des espèces : construction des indicateurs halieutiques et évaluation des impacts en Gironde
Laurent Beaulaton
Institut national polytechnique de Toulouse, 2008
La gestion durable des pêches fluvio-estuariennes et des espèces ciblées nécessite d’avoir des informations à la fois sur le niveau de prélèvement des pêcheries et sur l’évolution de l’abondance des espèces exploitées. Les systèmes actuels de suivi des pêches produisent des résultats éloignés du niveau de fiabilité requis et donc insuffisants pour cette bonne gestion des espèces. À partir des données d’un système scientifique de suivi des captures de la pêcherie professionnelle de Gironde, basé sur le volontariat, nous avons testé les méthodes capables de produire les indicateurs halieutiques les plus robustes et fiables.
http://ethesis.inp-toulouse.fr/archive/00000768/

Quelques indicateurs pour mesurer l’érosion de la biodiversité
CNRS, [2007]
Au sommaire de ce dossier : Mesurer l’érosion de la biodiversité, Indice d’abondance, Le taux d’extinction, L’indice « Liste Rouge », Les indicateurs « Oiseaux communs »
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosbiodiv/index.php?pid=decouv_chapA_p2&zoom_id=zoom_a2_3

Elaboration d’indicateurs pour un système de suivi−évaluation du développement durable. Tome 1 : Principes et méthodologies de construction du référentiel
Centre d’économie régionale de l’emploi et des firmes internationales (Aix−en−Provence,
Bouches−du−Rhône)
Aix−en−Provence : Centre d’Economie Régionale de l’Eemploi et des Firmes Internationales,
2006.− 2 vol. (87 + 87 p.), bibliogr.
Elaboration d’un référentiel d’indicateurs territoriaux dans la perspective de mise en place d’un système de suivi−évaluation guidant les politiques, dans une démarche de progrès en
développement durable. La construction d’un référentiel nécessitant au préalable de faire un tour d’horizon des pratiques les plus avancées en matière de construction d’outils, le premier tome propose un bilan des expériences françaises et étrangères, et une synthèse argumentée. Ce référentiel est basé sur l’articulation entre les différentes dimensions du développement durable, en référence avec les travaux de la Commission Brundtland des Nations−Unies et les axes d’orientation de l’Agenda 21. Le deuxième tome présente, sous forme de fiches analytiques, les 40 indicateurs prioritaires retenus, appliqués à la Communauté du Pays d’Aix.
CDU 60663(1)
http://www.youscribe.com/catalogue/rapports-et-theses/autres/elaboration-d-indicateurs-pour-un-systeme-de-suivi-evaluation-du-2356225

Elaboration d’indicateurs pour un système de suivi−évaluation du développement durable. Tome 2 : Fiches descriptives des indicateurs ; application à la Communauté du Pays d’Aix
Centre d’économie régionale de l’emploi et des firmes internationales (Aix−en−Provence,
Bouches−du−Rhône)
Aix−en−Provence : Centre d’Economie Régionale de l’Eemploi et des Firmes Internationales,
2006.− 2 vol. (87 + 87 p.), bibliogr.
Elaboration d’un référentiel d’indicateurs territoriaux dans la perspective de mise en place d’unsystème de suivi−évaluation guidant les politiques, dans une démarche de progrès en
développement durable. La construction d’un référentiel nécessitant au préalable de faire un tour d’horizon des pratiques les plus avancées en matière de construction d’outils, le premier tome propose un bilan des expériences françaises et étrangères, et une synthèse argumentée. Ce référentiel est basé sur l’articulation entre les différentes dimensions du développement durable, en référence avec les travaux de la Commission Brundtland des Nations−Unies et les axes d’orientation de l’Agenda 21. Le deuxième tome présente, sous forme de fiches analytiques, les 40 indicateurs prioritaires retenus, appliqués à la Communauté du Pays d’Aix.
CDU 60663(2)

Evaluation de la biodiversité par des indicateurs agri-environnementaux à l’échelle d’un territoire agricole
Amiaud B., Clergué B., Plantureaux S., janvier 2004, 8 p.
« La mise au point d’indicateurs agri-environnementaux permet d’évaluer l’impact environnemental des pratiques agricoles et de mieux les ajuster. L’objectif de ce travail est de créer des indicateurs de biodiversité à l’échelle du territoire. Pour ce faire, l’information contenue à des échelles différentes doit être synthétisée à l’échelle de ce territoire. Enfin, la biodiversité doit être prise en compte dans sa multifonctionnalité. Cet article présente la première étape de la conception des indicateurs de biodiversité »
http://web06.dc.univ-lorraine.fr/typo/ensaia_lae/fileadmin/public/agridur/pdf/Clergue_RP2E.pdf

Indicateurs nationaux du développement durable : lesquels retenir ?
LE KAMA, Alain−Ayong ; LAGARENNE, Christine ; LE LOURD, Philippe
FRANCE. MINISTERE DE L’ECOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ; FRANCE.
COMMISSARIAT GENERAL DU PLAN
Paris : La Documentation Française, 2004.− 236 p., tabl., graph.
Exposer la situation de la France au regard du développement durable suppose que soient
sélectionnés des indicateurs en nombre limité et représentatifs des dimensions multiples du
développement durable. Le rapport a retenu une quarantaine d’indicateurs qui illustrent l’évolution des modes de vie en France, de l’état de santé de la population, des impacts du développement économique sur l’emploi et sur l’environnement. Une fiche technique est proposée pour chacun des indicateurs. Les évolutions de la France au cours des dix dernières années sont mises en évidence à la lumière de quinze de ces indicateurs. Outre un suivi périodique des indicateurs sélectionnés, le rapport invite à enrichir la réflexion en particulier sur les dimensions internationale et territoriale du développement durable et pour mieux rendre compte de la gouvernance et de la participation à la décision.
CDU 57311

Les Indicateurs en action : guide du praticien destiné à l’amélioration de l’utilisation des indicateurs
École nationale des travaux publics de l’État (Vaulx−en−Velin, Rhône) ; CENTRE D’ETUDES SUR
LES RESEAUX, LES TRANSPORTS, L’URBANISME ET LES CONSTRUCTIONS PUBLIQUES
(FRANCE) ; RECHERCHE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL. PARIS ; Communauté urbaine
(Lyon)
Londres : Pastille project consortium, 2003.− 53 p., tabl., ill.
Ce guide présente les informations nécessaires à l’utilisation des indicateurs dans la gestion du développement durable au niveau local et ce qui est important pour en améliorer l’efficacité. A partir des expériences recensées dans 4 villes européennes : Winterthur en Suisse, Southwark en Grande−Bretagne, Vienne en Autriche et Lyon, il rappelle des notions de base pour la sélection d’indicateurs (ou d’ensembles d’indicateurs), la collecte de données pertinentes et la communication de ces informations. Il se propose de fournir des indications pratiques pour l’utilisation des indicateurs dans la prise de décision. Ce guide inclut un test destiné aux praticiens, permettant d’analyser la situation et d’améliorer l’efficacité de l’utilisation des indicateurs.
CDU 58705